Association AIDER

Association AIDER

Rapport moral 2017

RAPPORT MORAL 2017

 

 

Bilan de l’utilisation de la salle Harjès :

 

LOCATIONS :

De nouveaux tarifs s’appliquent à partir de 2018. Il a fallu adapter la grille aux demandes :  elle est affichée dans la vitrine du hall (à visionner).

  • Hebdomadaires :                                         Biodanza, Yoga, Shintaido.
  • À noter stages week-ends pour :             Biodanza et Shintaido et cinq samedis pour les Adventistes.
  • Occasionnels :                                              Syndics : Roulland et CAGI ; Podio, groupe montagne GMA 500.
  • Mises à disposition gratuites pour :         Parlons-Ensemble, JALMAV , FANILO et soirée caritative Biodanza.
  • Parking loué à :                                            Prodaromm et Asfo.

→ Le mardi est toujours réservé à la paroisse, aux Amis de la Chapelle, à AIDER.

→ De bonnes relations avec le voisinage ainsi qu’avec le service des salles de la Mairie de Grasse.

→ Un impayé, qui finalement a été régularisé.

 

Entretien et travaux :

 

Conformité - sécurité :

  • Crémones de pompiers,
  • Électricité réalisée en 2016,
  • Gaz : arrivée en façade jusqu’à la chaudière,
  • Remplacement de la porte d’entrée.

 

Perspectives 2018 :

  • Toilettes pour personnes à mobilité réduite,
  • Petits aménagements :

* deuxième machine à laver la vaisselle,

* bloc sécurisé qui contient les clefs de la salle,

* panneau « interdiction de stationner »,

* dépose du portail qui était dangereux.

 

 

Bilan des actions diaconales 2017 :

 

MAISON D’ARRÊT :

  • Participation à l’élaboration et à la centralisation des colis de Noël pour les détenus qui assistent au culte de l’Aumônier : 70 plus 15 surveillants et l’administration. Travail réalisé avec sept autres Eglises.
  • Poursuite de notre participation avec Parlons-Ensemble, le Secours Catholique et les Visiteurs de Prison pour 97 colis destinés aux détenus indigents plus 30 pour le quartier des mineurs.
  • À noter un peu avant Noël : une demande pour habiller un jeune mineur transféré de Lyon à Grasse : blouson et pantalons avec le stock destiné aux migrants et achat de sous-vêtements.

Perspectives 2018 : poursuivre ces actions.

 

AIDE À LA PERSONNE :

 

Elles ont été multipliées.

  • Il s’agit principalement de femmes, de divorces qui se passent mal, de déplacements imprévus, de difficultés à finir le mois.
  • Ces personnes peuvent être signalées par le Pasteur, un membre du conseil d’administration d’Aider ou dernièrement par une antenne du C.C.A.S.

Concrètement, il s’agit pour nous de faire des courses pour ces personnes en fonction de leurs besoins afin de les approvisionner en nourriture.

Aide ponctuelle, en attendant la mise en place par les services sociaux d’une aide pérenne.

 

PARRAINAGES :  

 

  • Quatre enfants orphelins haïtiens ont été parrainés par l’intermédiaire de la fondation La Cause.
  • DVD de la mission Haïti avril 2017 centre RO.GA.CH. (Rose Garden Children) : Serait-il possible de le visionner pendant un « culte autrement » ? 

 

MIGRANTS :

 

Depuis le mois de juillet nous avons rejoint « un collectif » composé de personnes de confessions différentes ou aconfessionnelles. Les participants sont musulmans, catholiques, protestants, appartiennent à la Pastorale des Migrants, à la communauté du Cap Vert ou sont tout simplement sensibles à la situation des migrants de Vintimille.

 

Devant l’ampleur de la tâche, il nous a semblé opportun de nous joindre à ce mouvement.

Concrètement : Il s’agit une fois par semaine, le vendredi, de préparer des repas chauds qui seront acheminés en fin de journée à Vintimille pour y être distribués.

→ AIDER paie une partie des factures de fruits, légumes, épices, bouteilles de gaz. Il est à noter que la société Canavese de Grasse nous consent un prix très avantageux pour cette action.

→ au cours de l’été 2017 : préparation de 800 repas par vendredi, en fin d’année plutôt 400.

→ Il s’agit d’un repas complet : céréales, légumes et principalement du poulet, du pain, de l’eau en bouteille, des fruits et des petits gâteaux secs.

 

Nous vous encourageons à venir nous rejoindre aux « Fleurs de Grasse » : 

soit le matin pour éplucher, couper et laver,

soit en début d’après-midi pour la mise en barquettes.

Une bonne ambiance règne ce jour-là, une quinzaine de personnes participe.

NB : AIDER est la seule association structurée et de ce fait nous recevons les dons en numéraires contre reçu fiscal.

 

Conclusion et remerciements :

 

Nous avons une visibilité dans la cité grâce à :

  • La participation au Forum des associations de Grasse sur le Cours,
  • L’inscription dans le répertoire associatif.

 

Nos valeurs de partage et d’aide aux plus pauvres et aux plus démunis devront être encore mobilisées en 2018.

 

Je remercie le bureau et les membres du Conseil d’Administration pour leur engagement à mes côtés.

 

Merci aux adhérents, aux donateurs, aux associations partenaires et à toute la communauté de l’Église Protestante Unie de Grasse qui ont tous toujours répondu favorablement à nos appels.



04/04/2018